Médecine générale et préventive

//Médecine générale et préventive
Médecine générale et préventive 2018-04-05T18:29:44+00:00

Project Description

Prévenir plutôt que guérir…

Si beaucoup d’animaux domestiques vivent dans des conditions peu enviables nous constatons que de moins en moins de chiens sont au bout de leur chaine attachés à leur cabane, ils sont plutôt couchés dans le salon partageant notre quotidien. Les chats que nous adoptons ne sont plus dans la grange à se nourrir de rongeurs et d’un peu de lait. Ils jouent avec notre souris d’ordinateur et acceptent que nous vivions chez lui.

En d’autres mots, les chiens et les chats que nous accueillons font partie de la famille, et pour que cette relation puisse être entière, on doit s’assurer que nos compagnons soient en santé et qu’ils ne puissent pas nous transmettre de maladie.

C’est dans cet état d’esprit que nous accueillons nos patients quotidiennement. N’hésitez pas à consulter dès l’apparition de symptômes tels : perte d’appétit, changement d’humeur, manque d’entrain, diarrhée, etc. Un diagnostic précoce permet d’éradiquer un problème bénin avant qu’il ne s’aggrave. Un animal enjoué, de bonne humeur, qui mange bien est un signe de bonne santé. Nous sommes à votre service pour veiller sur leur bien-être et leur prodiguer les meilleurs soins.

La prévention

La vaccination permet de sauver des milliers de chiens et chats tous les ans.

Il y a 20 ans, au moins un chien par semaine mourait du parvovirus (gastroentérite hémorragique foudroyante) ou du distemper (encéphalite avec séquelles permanentes, épilepsie). Aujourd’hui, le parvovirus est sous contrôle et aucun cas de distemper n’a été diagnostiqué depuis plus de 10 ans. La panleucopénie chez le chat est l’équivalent du parvovirus chez le chien. Toutefois, en excluant l’euthanasie, la leucémie constitue la principale cause de mortalité féline, même si un vaccin efficace existe pour immuniser les chats contre cette maladie. La rage est une zoonose, donc votre compagnon peut vous infecter accidentellement. Le vaccin demeure la meilleure protection disponible contre cette maladie mortelle.

SVP, faites vacciner votre animal.

  • Consultations de médecine générale
  • Vaccinations
  • Identification – micro-puce
  • Conseils diététiques/ Contrôle du poids
  • Prescription de médicaments.
  • Nourriture adaptée et préventive
  • Hospitalisation